RÉFÉRENCEMENT

Google améliore Knowledge Graph

Google vient d’annoncer, par la voie de son blog officiel, un certain nombre d’évolutions importantes pour son moteur de recherche. Au programme : la sémantique passe à la vitesse supérieure, plus de personnalisation et le coup porté à l’encontre d’Apple sur le mobile.

1. Évolutions du Knowledge Graph

Première information importante : à compter d’aujourd’hui, Google va déployer son knowledge graph à tous les pays anglophones. Cette évolution n’est pas sans rappeler le chemin qu’avait suivi Google Panda, déployé aux États-Unis dans un premier temps, mis ensuite en application dans les pays anglophones avant d’être lancé dans le reste du monde.

Le Knowledge Graph s’enrichit par ailleurs en fonctionnalités. Notons notamment l’apparition des déclinaisons de suggestions dans la barre de recherche : à mesure que l’utilisateur tape « Rio », par exemple, Google suggère le film [Rio], la ville [Rio] ou bien un hôtel portant ce nom.

Autre nouveauté, les listes de résultats : Google est désormais en mesure de répondre à une requête par une liste de résultats contextuels, comme par exemple des visuels de sites touristiques parisiens pour une requête telle que « things to do in Paris ».

2. Plus de personnalisation : des résultats Gmail sur les pages de résultats de recherche

Google a annoncé lancer un test d’implémentation de résultats directement tirés du compte Gmail de l’utilisateur au sein de pages de résultats de recherche. Il s’agit pour le moment d’une expérimentation réservée à un nombre limité d’utilisateurs opt-in et triés sur le volet. L’exemple mis en avant par Google porte sur une requête, « my flights », qui affiche de manière très graphique les infos des vols à venir pour l’utilisateur, grâce aux informations contenues dans les emails de confirmation de son compte Gmail.

S’il s’agit d’une fonctionnalité très intéressante, elle risque tout de même de susciter une levée de boucliers importante car celle-ci pose des problèmes multiples : gestion des données privées, frontière entre les résultats Google Search et les résultats issus de Gmail, etc. L’anticipation de ces problèmes explique certainement la communication à minima – et très rassurante – faite sur le sujet par Google.

3. Un Siri Killer sur iOS

Google a enfin annoncé la mise à disposition imminente sur iOS de la technologie de recherche vocale implémentée dans Android Jelly Bean. Cette fonctionnalité se pose directement en concurrent de la technologie Siri d’Apple, qui équipe les terminaux iOS (NDLR : iPhone uniquement pour le moment, Siri sera disponible sur iPad lors du lancement d’iOS 6 à l’automne 2012). Depuis son lancement il y a quelques semaines, nombre de grands médias américains ont salué les capacités de recherche vocale de Google Now, la trouvant souvent bien plus efficace que Siri.

Avec ce lot de nouveautés, Google accentue encore un peu plus son rythme d’innovation frénétique et ne cesse de prendre de l’avance sur la concurrence, laissant notamment Bing loin derrière lui.